/ Culture - Vie quotidienne
La mère et ses deux enfants
   Mme Kim Hui Suk habitant la commune Kwangmyong, arrondissement Unjong, a élevé ses deux fils en scientifiques.


   Elle leur répète toujours que les savants doivent savoir économiser du temps pour la réussite professionnelle, car elle a éprouvé, en aidant son mari qui était scientifique aussi, que seul celui qui travaille en économisant du temps peut réussir dans son travail.
   Mme Kim a veillé à ce que ses deux fils, connus dès leur enfance comme surdoués en mathématiques, travaillent assidûment. Bien qu'elle soit très occupée par le ménage, elle a entretenu les liens étroits avec les enseignants de ses enfants et a été très exigeante envers ses enfants.
   Quand les enfants rentraient à la maison, elle a examiné les détails des connaissances qu'ils ont apprises à l'école et a aidé beaucoup leurs études. Elle a collé les vocabulaires étrangers et les formules de mathématiques sur le mur de la chambre des enfants et a entretenu les espaces de vie pour qu'ils contribuent au développement intellectuel des enfants comme la plantation des arbustes de fleurs et des plantes ornementales dans la véranda.
   Grâce à ses efforts dévoués, ses fils ont terminé les études supérieures à l'université des sciences avec les meilleures notes et ont commencé les recherches dans les établissements de renom.
   Le fils aîné est devenu célèbre déjà au temps de ses études universitaires pour avoir gagné plusieurs concours de grandes écoles de divers pays du monde. Pendant son travail de recherches, il a publié le résultat le plus avancé dans la résolution des équations en suspens au milieu scientifique pour ainsi soulever la sensation mondiale et devenir docteur à l'âge de la vingtaine d'années.
   Le deuxième fils est devenu licencié à la vingtaine aussi et il est reconnu comme scientifique prometteur pour la haute capacité professionnelle.
   Grâce à de tels mérites, Mme Kim Hui Suk a participé au mois de décembre dernier à la 5e conférence nationale des mères et a reçu le prix d'honneur de mère communiste qui a été institué pour la première fois en Corée.



   La voici au micro: "J'ai vu à la conférence les mères qui ont mis au monde beaucoup d'enfants, celles qui ont enrôlé leurs enfants à l'armée populaire et beaucoup d'autres qui ont accompli des mérites pour la société.
   Pourtant moi, j'ai seulement formé mes enfants en scientifiques suivant leur père.
   Et j'ai reçu à mon étonnement le prix d'honneur de mère communiste.
   J'ai donc décidé d'aider mieux mes enfants pour qu'ils deviennent scientifiques sachant consacrer tout pour la patrie."
   Comme on dit, les excellentes mères forment d'excellents enfants.