/ Politique - Pour le peuple
Le système d'irrigation en perfectionnement
   La Corée socialiste a dressé le plan de perfectionner le système d'irrigation du pays pendant le quinquennat et s'applique à sa réalisation.
   Les directions compétentes au niveau central, provincial, municipal et d'arrondissement sont mises sur pied pour les travaux d'irrigation et même les militaires y sont mobilisés.
   L'année dernière, on a vu achever les travaux de deux canaux d'amenée, du dessalement d'un lac et de l'irrigation de plus de 200 mille ha.
   A présent, sont terminés la plupart des travaux de canal d'amenée et d'irrigation des champs, de construction et de réparation des ouvrages d'eau souterraine prévus cette année.
   Ces travaux d'irrigation d'envergure sont menés sous la direction dynamique du camarade Kim Jong Un.



   Au mois de décembre de l'an 110 du Juche (2021), Kim Jong Un a analysé intégralement l'état d'irrigation du secteur agricole et établi l'objectif des travaux d'irrigation à accomplir jusqu'en 2025.
   Kim Kwang Il, chef de section du comité de l'agriculture: "Le 30 décembre 2022, le camarade Kim Jong Un a souligné qu'il faut mener avec largeur d'esprit le perfectionnement du système d'irrigation du pays dans le cadre des grands travaux de transformation de la nature et qu'il sera difficile de réaliser cette entreprise sans un objectif ambitieux. Et il a insisté sur la nécessité d'organiser scrupuleusement à l'échelle nationale le perfectionnement du système d'irrigation tout comme la construction de 10 mille logements dans la capitale Pyongyang exécutée parfaitement chaque année sans condition."
   La construction des installations d'irrigation des champs s'avère la plus difficile dans les travaux d'irrigation du pays, car les  conditions topographiques et superficies sont différentes et surtout, chez nous, il y a beaucoup de champs en pente, ce qui demande les dépenses plus grosses que l'irrigation des rizières.
   Tenant compte de cette situation, Kim Jong Un a indiqué entre autres: "Il faut assurer la qualité, une fois commencés les travaux d'irrigation avec les investissements de l'Etat; si le système d'irrigation ne produit pas son effet, on sera obligé de reprendre les travaux à notre génération ou aux générations montantes. Donc, on doit les achever en permanence quoiqu'ils soient pénibles. Régler le problème d'eau dans l'agriculture est une entreprise pour réaliser le voeu séculaire des paysans. Il faut donc bien élaborer les plans en prévoyant 50 ou 100 ans."
   A présent, l'Etat a défini les objectifs par étapes pour perfectionner le système d'irrigation du pays en quelques années et les travaux d'irrigation sont menés dans l'intérêt étatique.