/ Economie - Agriculture
Tant vaut l'homme, tant vaut la terre
 
  
   La ferme de Yongjin de l'arrondissement de Kang-nam de la ville de Pyongyang est fière de sa paysanne Kim Kum Ok. Elle a récolté cette année en moyenne 10,8 tonnes de céréales par hectare dans les rizières dont elle s'occupe. Chose étonnante, c'est que ces rizières étaient reconnues jusqu'à présent comme la terre aride.
   Rappelons qu'il y a des années, elle s'était déjà chargée volontiers d'une terre aride pour la transformer en terre fertile au bout de gros efforts. Mais elle l'a remise à un autre paysan et cette année, elle s'est occupée d'une autre terre aride.
   Inspirée de la fierté exceptionnelle d'avoir eu l'honneur de se faire photographier en souvenir parmi les méritants et les novateurs en présence du camarade Kim Jong Un à la matinée du Nouvel An 2022, Mme Kim Kum Ok a fait preuve de la passion inépuisable. Elle a introduit activement les méthodes et techniques avancées dans les travaux aratoires par saisons pour recevoir cette année aussi la plus grande quote-part de rétribution en nature au niveau de la ferme et livrer volontairement plusieurs dizaines de tonnes de céréales à l'Etat.
   Ainsi, ces quelques dernières années, elle a livré en tout cent et plusieurs dizaines de tonnes de céréales à l'Etat.
   Tant vaut l'homme, tant vaut la terre. Avec la conscicence d'être responsable du grenier du pays, Mme Kim Kum Ok s'affaire aux préparatifs agricoles de l'année prochaine.