/ Culture - Science et technique
Bien qu'il ne soit pas sa spécialité...
   Le Dr Choe Kwang Nam est expert de dessin mécanique. Il est directeur de l'institut de machines de l'industrie légère relevant de la faculté N° 2 de la mécanique de l'école supérieure de mécanique de Pyongyang.



   Né à la ville de Jongju de la province du Pyongan du Nord, il a fait ses études dans le système d'enseignement des surdoués de notre pays. Après les études secondaires, il est entré à l'école supérieure de mécanique de Pyongyang.
   Avec une grande ambition, il a travaillé avec ardeur dès le début. Et au bout de 3 ans, il a maîtrisé toutes les matières d'études du programme pédagogique et plus tard, il a commencé à étudier les sciences transdisciplinaires. En conséquence, il s'est fait remarquer au dessin de la machine de traitement universel des légumes à racine lors de ses études au doctorat. Devenu enseignant de son école, il a élargi la sphère des connaissances dans divers secteurs y compris la construction des machines de diverses sortes nécessaires à la modernisation des usines de l'industrie légère.
   Lors de l'introduction des machines qu'il avait mises au point, il a remarqué le fait suivant: les effets négatifs de la vibration des machines à la durée d'usage et au fonctionnement normal des équipements. Avec la détermination de mettre au point le meilleur et utile, il a commencé à étudier l'application des matériaux composites.
   Le Dr Choe Kwang Nam: "Dans notre pays aussi, on utilise beaucoup de matériaux composites à la fabrication des installations de pointe. Alors, j'ai approfondi les études de la méthode de calcul des caractéristiques mécaniques des matériaux composites."
   Il s'est mis aux études pour élaborer la théorie et les méthodes de calcul unifié des particularités de vibration des matériaux composites; à partir des hypothèses originales à sa manière, il a établi la théorie et les méthodes de solution. Ainsi, il a réglé pas pal de questions scientifiques et théoriques irrésolus dans le milieu scientifique et publié une dizaine de dissertations dans une revue scientifique internationale de renom.
   Il faut se sacrifier pour le développement de la patrie, c'est avec cette conception qu'il continue les études des sciences inexplorées.