/ Culture - Arts & Sport
Jeune scénariste de dessin animé
   Tout le monde aime le dessin animé "Le Blaireau intelligent".
   Cependant, ce n'est pas facile d'interpréter comme il faut le Blaireau sachant économiser son temps pour étudier et utiliser les connaissances dans la pratique. Surtout, la 71e partie "La Bâche" est la favorite de tout le monde pour son ingéniosité et son originalité. La scénariste est l'étudiante Ri Kyong Im de la faculté de philologie coréenne de l'université Kim Il Sung.


   Enfant, Kyong Im aimait la composition.
   Son grand-père qui était alors enseignant lui a raconté beaucoup de contes d'histoire et de connaissances scientifiques et techniques, ce qui a développé le talent littéraire de Kyong Im.    
   Ses enseignants aussi se sont intéressés à elle.
   Son talent littéraire s'est développé considérablement; elle a reçu plusieurs prix littéraires y compris le prix de la littérature pour enfants et ses oeuvres ont été présentées dans les publications.
   Plus tard, elle s'est inscrite à la faculté de philologie coréenne de l'Université Kim Il Sung. Elle s'est appliquée aux études et à la création. Elle ne négligeait point les petits détails dans la vie et réfléchissait tout le temps pour les représenter impeccablement dans ses oeuvres. C'est ainsi qu'elle avait saisi le sujet de "La Bâche", 71e partie du dessin animé "Le Blaireau intelligent".
   L'idée principale est que le Blaireau intelligent, au moyen du courant d'air de l'hélicoptère, fait monter la grande bâche qui s'enroulera plus tard dans l'hélice, pour ainsi faire tomber l'hélicoptère ennemi.
   Ri Kyong Im, étudiante de l'université Kim Il Sung: "Ce n'était pas du tout facile d'écrire un scénario du dessin animé 'Le Blaireau intelligent', qui est devenu déjà très familier avec tous les petits enfants et qui demande toujours un sujet scientifique. Je me souvenais de la parole du chef de chaire. Il disait souvent qu'il faut élaborer une conception dans la vie ordinaire. Et j'ai saisi le sujet du scénario dans les histoires de mon grand-père."
   Ecrire un scénario n'est pas du tout facile.
   Tout le monde sait qu'un objet peut être enroulé dans l'hélice de l'hélicoptère, mais pour le soutenir scientifiquement, il faut connaître sur le bout du doigt la physique et l'aérodynamique.
   La scénariste a calculé les chiffres compliqués pour faire sortir les principes scientifiques et a veillé pour interpréter de façon vivante et artistique le dessin animé. On peut parler aussi à n'en plus finir des efforts de ses enseignants.
   Grâce aux profonds intérêts et aux aides désintéressées de tout le monde, le scénario de la jeune étudiante s'est classé premier au concours national des scénarios de dessins animés et a été mis en scène pour la 71e partie du dessin animé "Le Blaireau intelligent".



   Ri Kyong Im continue: "A l'avenir aussi, j'écrirai beaucoup de scénarios pour répondre à la confiance de l'Etat qui m'a fait épanouir mon talent à l'Université Kim Il Sung."